Ariën Artists - Lionel LHOTE, Baryton - biographie francaise

nothing

 

 
LIONEL LHOTE, BARYTON
 
CV NEDERLANDS CV ENGLISH CV DEUTSCH REPERTOIRE ACTION SHOTS

Né à Boussu, Lionel Lhote a étudié à l’Académie de musique de Frameries dans la classe de son père et ensuite aux Conservatoires de Mons et Bruxelles dans la classe de Marcel Vanaud. En 2004, il a remporté le Sixième prix au Concours Reine Elisabeth, ainsi que le Prix du public. Il a débuté sa carrière lyrique à l’Opéra Royal de Wallonie à Liège dans Les Contes d’Hoffmann (Offenbach) et Don Carlo (Verdi).

Récent engagements

Au cours de l'année écoulée, 2019, Lionel Lhote fit ses débuts à la Scala de Milan dans Saint-Joseph dans L'enfance du Christ de Berlioz, ainsi que dans Fieramosca dans Benvenuto Cellini, également de Berlioz) au BBC Proms à la Royal Albert Hall Londres.

Parmi ses autres récents engagements, notons : Pandolfe dans Cendrillon de Massenet au Festival de Glyndebourne, Dottor Malatesta dans Don Pasquale, de Donizetti au théâtre royal de la Monnaie et dans Amonasro dans Aïda de Verdi à l'Opéra royal de Wallonie.

Prochains défis

Notons en 2020 ses fort attendus débuts dans prises de rôle, Posa dans Don Carlos de Verdi, qu'il interprétera dans les deux versions la française à l'Opéra royal de Wallonie Liège et l'italienne au Festival de Heidenheim. Non moins attendus seront ses débuts dans le rôle-titre d'Hamlet d'Ambroise Thomas. Parmi ses autres prises de rôle côté Nilakantha dans Lakmé de Léo Delibes à l'ORW Liège et finalement Ford dans Falstaff de Verdi.

Une jeune carrière prend son envol

Depuis ses débuts à l’Opéra de Giessen dans Faust (Spohr), Peter (Hänsel und Gretel, Humperdinck), Merlier (L’Attaque du moulin, Bruneau) et Figaro (Il Barbiere di Siviglia, Rossini), l'artiste s'est par la suite distingué dans Giorgio Germont (La Traviata, Verdi) et Scarpia (Tosca, Puccini) au Theater Aachen, Fra Melitone (La Forza del destino, Verdi), Don Alfonso (Così fan tutte, Mozart), Guesler (Guillaume Tell, Grétry) et Le Général Boum (La Grande Duchesse de Gérolstein, Offenbach), Escamillo (Carmen, Bizet), Valentin (Faust, Gounod) Zurga (Les Pêcheurs de Perles, Bizet), à l’Opéra Royal de Wallonie.

Il retrouve Figaro et incarne Leporello (Don Giovanni, Mozart) à l'Opéra des Flandres et fait ses débuts à la Monnaie dans Starveling (A Midsummer Night’s Dream, Britten), suivi de Petermann (Monsieur Choufleuri…, Offenbach), Dandini (La Cenerentola, Rossini), Enrico (Lucia di Lammermoor, Donizetti), Sancho Panza (Don Quichotte, Massenet), Pandolfe, Frank (Die Fledermaus, J. Strauss), Mercutio (Roméo et Juliette, Gounod) et Somarone (Béatrice et Bénédict, Berlioz) à la Monnaie.

Lionel aborde à nouveau Sancho Panza au Teatro Massimo de Palerme, Papageno (Die Zauberflöte, Mozart), Lescaut (Manon, Massenet) et Valentin à l'Opéra de Monte-Carlo, Dandini l'Opéra de Stuttgart, Rivière (Volo di notte, Dallapiccola) à l'Opéra de Francfort, Faninal (Der Rosenkavalier, R. Strauss) à l'Opéra de Genève et fait ses débuts au Festival de Glyndebourne dans Le Fauteuil et l’Arbre (L'Enfant et les sortilèges, Ravel) et Don Íñigo Gómez (L'Heure espagnole, de Ravel).

Depuis 2002, Lionel Lhote se produit régulièrement en France : il a incarné Boniface (Le Jongleur de Notre-Dame, Massenet) à Saint-Étienne, Figaro et Paolo Albiani (Simon Boccanegra, Verdi) et Marcello (La Bohème) l’Opéra d’Avignon, Chorèbe (Les Troyens, Berlioz) à l’Opéra de Strasbourg, Giorgio Germont, Albert (Werther, Massenet), Leporello et Don Alfonso à l’Opéra de Lyon, Sharpless (Madama Butterfly, Puccini) et Luna (Il Trovatore, Verdi) ainsi que le Directeur de la troupe (Pinocchio, Boesmans) à l'Opéra de Bordeaux et se produit à l’Opéra de Paris notamment dans le rôle de Schaunard (La Bohème, Puccini), rôle qu'il interprète également au Liban dans la production des Chorégies d'Orange.

Une carrière jonchée des fortes rencontres artistiques et musicales

Au fil des années Lionel Lhote s'est non seulement produit mais à également su nouer de forts liens avec plusieurs orchestres : tels que l'Orchestre de la Radio bavaroise, l'Orchestre Philharmonique de Varsovie, l'Orchestre de Chambre d'Ecosse, l'Orchestre symphonique de Mulhouse ainsi que de nombreux orchestres symphoniques et philharmoniques attachés aux maisons d'opéra et festivals où il est régulièrement engagé. Il a chanté à plusieurs reprises sous la baguette de chefs d’orchestre éminents tels que Silvio Varviso, Evelino Pido, Marcus Bosch, Patrick Fournillier, René Jacobs, Andreas Spering, Philippe Auguin, Julian Reynolds, Marc Minkowksi, Stefano Montanari, Kazushi Ono, Johannes Willig, Julia Jones, Roberto Rizzi-Brignoli, Gérard Korsten, Emmanuel Joel-Hornak, Alain Altinoglu, Lothar Zagrosek, Jacek Kaspszyk, Emmanuel Krivine, Adam Fischer, Patrick Davin, Carlo Rizzi et Alain Altinoglu. Il participa dans d'importantes productions mises en scène par Stefano Mazzonis de Pralafera, Laurent Pelly, David MacVicar, Karl-Ernst & Ursel Herrmann, Guy Joosten, Achim Freyer, Keith Warner, Nadine Duffaut, Dieter Kaegi, Rolando Villazon, Stefano Poda, Richard Brunel, Mariusz Trelinski, Jonathan Miller, Waut Koeken, Joël Pommerat e.a.

 

UPDATE BIOGRAPHIE : DECEMBRE 2019

- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -