Ariën Artists - Ivan Thirion_ Biographie française

nothing

 

 
IVAN THIRION, BARYTON

 

CV > ENGLISH CV > NEDERLANDS CV > DEUTSCH REPERTOIRE >>> MEDIA
 

Né en 1990, il étudie au Conservatoire de Bruxelles et à la Haute Ecole de Musique de Genève auprès de Gilles Cachemaille où il obtient son Master en Chant en juin 2013. L'Opéra Royal de Wallonie l'accueille pour ses débuts à l'opéra dans La flûte enchantée (Papageno). Par la suite il est apparut dans La Forêt Bleue d'Auber (L'ogre), Lucrezia Borgia (Gazella), Un Ballo in Maschera (Tomaso), La Bohème (Marcello), Lucia di Lammermoor (Enrico) aux côtés d'Annick Massis et Celso Albelo, ainsi que dans Maria Stuarda (Lord Cecil) et dans La Forza del Destino (Don Carlo di Vargas, ce dernier comme cover).

Depuis, l'artiste est apparu aux côtés d’éminents chefs d’orchestre tels que : Paolo Arrivabeni, Kazushi Ono, Fabio Luisi, Marco Armiliato, Massimo Zanetti, John Fiore, Jesus Lopez-Cobos, Leonardo Garcia Alarcon, Daniele Rustioni et a travaillé avec des metteurs en scène tels que Klaus Guth, Andreas Homoki, Giancarlo del Monaco, Stefano Mazzonis di Pralafera, David Pountney, Benedict Andrews, Barrie Kosky, Marcial di Fonzo Bo, Waut Koeken, Damiano Michieletto, Simon Stone, Tom Goossens ...

Actualité !

Prochainement Ivan Thirion apparaîtra comme soliste à l'occasion de la 2ème édition du Concours International pour Chefs d'Orchestre d'Opéra à l'ORW Liège. Ensuite, l'attendent notamment Somarone dans Béatrice et Bénédict au Théâtre Carlo Felice à Gênes (ses debuts dans la maison), l'exécution du magnum opus de Peter Benoit : De Oorlog aux côtés du Antwerp Symphony Orchestra à Vredenburg Utrecht et à la Salle Elisabeth à Anvers. Matteo au GTGenève dans la création en français du dernier opéra de Christian Jost "Voyage vers l'espoir", d'après le film Reise der Hoffnung de Xavier Koller. L'artiste fera également ses débuts à l'Opéra national du Rhin dans le couplage des rôles du Messager et 2ème Marin dans Le conte du Tsar Saltande Nicolaï Rimski-Korsakov.

Génération Opéra : promotion 2022

Sélectionné parmi les finalistes de l'Audition-Concert de novembre 2021 et des artistes « coups de coeur », venus des territoires francophones de par le monde, Ivan Thirion, ensemble avec 11 autres chanteurs/chanteuses de la Promotion 2022, se voit proposer par l'organisation Génération Opéra (GO) la réalisation de vidéos, des master-classes d’interprétation et de mise en scène ainsi qu’une large promotion informative auprès du réseau de l’ensemble des adhérent·es de l’association et de tout potentiel employeur. Plus d'informations sur GO, par le lien suivant : https://www.generationopera.fr/promotions/promotion-2022

Récents engagements

Durant la saison écoulée, Ivan Thirion aborda les rôles de Ramiro dans L'Heure espagnole de Ravel à l'Opéra de Flandre, de Rigoletto (version adaptée aux jeunes publics coproduite par l'Opéra de Rouen et le Théâtre des Champs Elysées) et fit ses débuts à l'Opéra de Cologne dans une nouvelle production de Béatrice et Bénédict (Somarone) de Berlioz sous la direction de François-Xavier Roth. En clôture de la saison 2021-22 il interpréta Nardo/Roberto dans La finta giardiniera au Théâtre des Martyrs à Bruxelles et au Théâtre royal de Mons. En concert il se produisuit notamment sous Xavier Ricour dans le Requiem allemand de Brahms à la salle Gaveau à Paris.

Journal du confinement

Sauvées furent les productions des Noces de Figaro (Il Conte Almaviva) avec l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège sous Gergely Madaras ; Béatrice et Bénédict (Somarone) à l'Opéra de Lyon (diffusée par France Télévision) ; La Maison d'Usher (Roderick Usher) version Debussy/Van Parys et Werther (Albert) les deux proposées en streaming par l'Opéra de Flandre. Il finit en beauté la saison 2020-2021 étant engagé par le Festival d'Aix-en-Provence pour chanter sous la baguette de Sir Simon Rattle le rôle du Steuermann dans Tristan und Isolde.

Répertoires d'opéra et de concert diversifié

L'artiste a abordé Saint Joseph dans Der Schmied von Gent (Schreker) et L'Officier dans La colonie pénitentiaire (Glass) à l'Opéra de Flandre ; Le Dancaire dans Carmen et le couplage de rôles Grimbald, 3rd Man et Comus dans Le Roi Arthur de Purcell au Grand Théâtre de Genève ; Albert (Werther) et Sparck (Fantasio) à Operazuid Maastricht. A retenir ! son tout premier Golaud dans Impressions de Pelléas (Debussy/Constant) sous la direction artistique et accompagnement au piano par le duo Jan Michiels et Inge Spinette. En concert l'artiste prêta son concours à une tournée consacré à Marc-Antoine Charpentier sur invitation du ténor Reinoud Van Mechelen et son ensemble A notte temporis. Il accepta en outre une résidence au Festival d'Aix-en-Provence portant sur la Mélodie et chanta le baryton solo dans le Requiem de Brahms à l'Opéra de Montpellier.

Prix et distinctions

« Jeune espoir lyrique européen » du 61ème « Concours Aslico» à Côme ; Prix « Wil Keune » décerné au meilleur jeune chanteur lors du 32ème Concours International Hans Gabor Belvédère à Amsterdam ;  2ème Prix au 6ème « Concours international de Chant de Saint-Petersburg » et finaliste du 26ème « Eleanor Mc Collum Singing Competition » .

Finalement, Ivan Thirion a été le premier Belge en trente ans à atteindre les sessions finales du célèbre concours de chant « BBC, Cardiff singer of the world » (2017).

Parcours d'un jeune espoir lyrique

Admis au Cnipal à Marseille l'artiste fait grâce aux fructueuses collaborations avec les opéras de ses débuts dans Figaro (Les Noces de Figaro), Franck (La Chauve-souris) et le Maharadja (L’amour masqué) Montpellier, Nîmes, Perpignan, Marseille, Avignon, Toulon, Nancy, Bordeaux et Limoges,

De 2014 à 2016 il rejoint l’opérastudio de l’Opéra de Zurich. Il y chante Bello (La Fanciulla del West), Steuermann, le Lakai dans Ariadne auf Naxos, Ping (Turandot) aux côtés de Nina Stemme, Rodomonte (Orlando Paladino) et Coryphée (Le Comte Ory) aux côtés de Cecilia Bartoli ...

Il est sélectionné pour le Young Singers Project du Festival de Salzbourg où il chante Bartolo dans Il barbiere di Siviglia (version jeune public), s'y produit en concert avec l'Orchestre du Mozarteum et participe à une tournée en Chine. Il enchaîne avec Oronte dans Médée de M.A. Charpentier à l'Opéra de Zurich sous William Christie et mise en scène par Andreas Homoki. À l'ORW Liège il chante le Comte de Toulouse dans Jérusalem de Verdi ; à l'Opéra de Lyon sous Kazushi Ono Matthias/Aubergiste dans l'Ange de feu de Prokofiev ; au Aalto Theater à Essen Belcore (L'Elisir d'Amore) et Ping (Turandot) et à l'Opéra de Montpellier Le Dancaire (Carmen).

CV-UPDATE : 2022. Veuillez vous adresser à l'agence afin d'obtenir la plus récente version de la biographie d'Ivan Thirion.

- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -