Ariën Artists - Denzil Delaere, Tenor, Biographie française

nothing

 

 
DENZIL DELAERE, TENOR

 

LEVENSLOOP (NL) BIOGRAPHY (ENG) REPERTOIRE
 

À 14 ans, Denzil Delaere intègre l’Ecole d’Art de Gand où il suit une formation de piano et de chant avec Philippe Wesemael et Sabine Haenebalcke. Il obtient son diplôme avec haute distinction en 2008 et est admis au Conservatoire Royal de Gand il obtient son Master en chant en 2013 auprès des professeurs Marcos Pujol et Gidon Saks. Il poursuit sa formation à la fois à La Chapelle Musicale Reine Elisabeth et au International Opera Academy (IOA) à Gand.

SON ACTUALITE

Durant la saison 2021-2022 l'artiste regagnera le Grand Théâtre de Genève pour un couplage de rôles dans "Guerre et Paix", l'ouvrage majeur de Prokofiev. Ensuite ses engagements le conduiront au Nederlandse Reisopera où deux importantes prises de rôle l'attendent. D'abord Rodolfo dans une production format poche de La Bohème, puis Hans dans La fiancée vendue (Smetana), proposée dans une nouvelle version en version néerlandaise. Entre les deux, il chantera son tout premier Luigi (Il tabarro) et regagnera l'Opéra de Flandre où il abordera également deux nouveaux rôles Gonzalve dans L'heure espagnole ainsi que le ténor solo dans Roméo et Juliette de Berlioz.

RECENTS ROLES

Brighella et Tanzmeister (Ariane à Naxos) à l'Opéra de Flandre. Messaggero (Aïda) et Pedrillo (L'enlèvement au Sérail) au Grand Théâtre de Genève. Janek (L'affaire Makropoulos) au Festival Leos Janacek à Brno. Parmi ses autres rôles chantés à l'Opéra de Flandre le Prince Arjuna (Satyagraha de Philip Glass) ainsi que le ténor dans le quatuor - un personnage en soi - lors de la création mondiale des Les Bienveillantes d'Hèctor Parra, un ouvrage commandité par l'Opéra de Flandre.

À souligner aussi, ses deux productions avec l'Orchestre Philharmonique de la Radio (Hilversum), avec lequel il se produit dans Pietro (Die Gezeichneten) de Franz Schreker sous Markus Stenz au Concertgebouw Amsterdam dans le cadre de la fameuse Zaterdag-Matinee ainsi que dans le rôle du ténor solo dans la cantate Sulamith de P.H. van Gilse. Un concert dirigé par Stanislav Kochanovsky dans la grande Salle de Vredenburg à Utrecht.

La crise sanitaire est à la base de l'annulation/report par le Grand Théâtre des productions de Saint-François d'Assise (Frère Elie) et de Turandot (Pang) dans lesquelles Denzil Delaere aurait dû se produire. De même pour les productions Kinderen der Zee (Frederik) de Lodewijk Mortelmans et de Parsifal (Knappe) au Théâtre royal de la Monnaie.

L'ENVOL

à peine diplômé, voilà que Denzil Delaere intègre l'ensemble soliste de l'Opéra de Lucerne (saison 2016/2017) où il aborde plusieurs nouveaux rôles : Tamino (Flûte enchantée), Borsa (Rigoletto) et le ténor solo dans Prometeo (Nono) ainsi que dans Vespro della beata Virgine (Monteverdi). La saison d'après il intègre l'ensemble de l'Opéra de Flandre où il est distribué dans le Duc d'Albe, Falstaff, Das Wunder der Heliane, Le joueur et dans Parsifal. L'opéra de Lucerne l'invite à chanter Roberto dans Maria Stuarda et le Festival d'Obergammergau lui confie le Timonier de Daland dans Le Vaisseau fantôme.

Son répertoire d'opéra comprend également le Prologue (The Turn of the Screw), Toby (The Medium), Arnalta (L'incoronazione di Poppea), Ferrando (Cosi fan tutti), Jolicoeur (La Fourchette), le rôle-titre dans Mitridate, Re di Ponte, Don Ottavio (Don Giovanni), Capitaine Ricardo (Chérubin) de Massenet à l'opéra de Montpellier, Normanno (Lucia di Lammermoor) et Gervais (Manon) d'Auber à l'Opéra royal de Wallonie.

Outre les précités chefs d'orchestre, Denzil Delaere s'est produit sous la direction de chefs d’orchestre tels que Paolo Arrivabeni, Florian Heyerick, Dmitri Jurowski, Andrew Greenwood, Korneel Bernolet, Clemens Heil, Gabriel Venzago, Olof Boma, Stefan Klingele, Jean-Marie Zeitouni, Tomas Netopil, Jesus Lopez-Cobos, Alexander Joel, Koen Kessels, Cornelius Meister, Antonini Fogliani, Fabio Biondi et Alejo Perez ...

En concert il se produit régulièrement avec "La Chapelle Sauvage" dans des ouvrages de Bach: l'Oratorio de Noël, Magnificat, Kaffeekantate, Missa Brevis,Motets etc... ainsi qu'avec le "European Inter Voices Choir" dans la Passion selon Saint-Matthieu ou encore avec l'ensemble "Apotheosis" dans la La Création de Haydn. Au conservatoire de Gand il chante la création mondiale de "Acubens" du jeune compositeur belge Benjamien Lycke. Suite à quoi il est invité à se produire dans des oeuvres d'Olivier Messiaen, Alban Berg, Wolfgang Rihm, Henderickx et John Cage et à participer à la création de L'Algerino in Italia, parodie sur l'ouvrage de Rossini par le compositeur Joris Blanckaert.

cv-update : saison 2021/2022, septembre 2021. Veuillez svp contacter l'agence afin d'obtenir la plus récente version de la biographie (ou l'abrégée) de l'artiste.

- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -