nothing
nothing
>> conductor's roster

Marc PIOLLET, chef d'orchestre

piollet
piollet_balk
>> ENGLISH BIOGRAPHY >> DEUTSCHER LEBENSLAUF

Marc Piollet (né à Paris en 1962) étudia la direction d’orchestre chez le Prof. Hans-Martin Rabenstein à l’Ecole Supérieure des Arts de Berlin. Il étudia également la direction de choeurs auprès du Prof. Christian Grube. Des masterclasses chez John Eliot Gardiner, Michael Gielen, Gerd Albrecht, Lothar Zagrosek, Claus Peter Flor et Kurt Masur eurent une profonde influence sur sa formation musicale. En 1995, Marc Piollet fut le seul lauréat lors du Dirigenten-Forum organisé par le Conseil de la Musique d’Allemagne

Parmi ses récents projets signalons outre plusieurs premières à Wiesbaden, son apparition à l’opéra de Copenhague dans La Bohème et du Lycée de Barcelone dans le cadre de Carmen (mise en scène: Calixto Bieito). Ladite production de Carmen parut entretemps sur DVD avec Béatrice Uria-Monzon (Carmen), Roberto Alagna (Don José), Marina Poplavskaya (Micaela) et Erwin Schrott (Escamillo) - label : Unitel Classica/C major, 2011. Il dirigea par ailleurs l’orchestre symphonique de Montréal dans des oeuvres de Weber, Mendelssohn et Bartok (février 2011), l'Orchestre Philharmonique de Hambourg et l'Orchestre du Mozarteum au Festspielhaus de Baden-Baden avec le fameux pianiste Lang-Lang. Finalement, il fêta ses débuts à l’Opéra de Madrid dans Don Quichotte de Massenet et y fut réengagé pour diriger la fameuse production mise en scène par le chorégraphe belge Alain Platel C(h)oeurs) - un spectacle qui fut entretemps repris à très grand succès à Amsterdam (Holland Festival), Ludwigsbourg et Bruges (Concertgebouw) et que Marc Piollet dirigera en 2013 également au Théâtre royal La Monnaie. Au cours de futures saisons il regagnera l'Opéra Comique de Vienne, l'Opéra de Madrid et de Barcelone. Il fut l'invité du Festival d'Opéra de Munich pour diriger Les Contes d'Hoffmann (avec Rolando Villazon), une production marquant les débuts de Marc Piolletà l'Opéra de Bavière. En France il se produira notamment avec l'Orchestre des Pays de la Loire.

Son actualité : prochainement (mai 2013) Marc Piollet dirigera la reprise de "Fliegende Holländer" au Deutsche Oper am Rhein ; outre ses débuts au Théâtre de la Monnaie dans C(h)oeurs, il regagnera le Teatro Real de Madrid dans L'elisir d'amore (automne 2013).

De 1993 à 1997 Marc Piollet fut nommé premier directeur musical de l’orchestre philharmonique de Halle (All.). Une position qu’il occupa ensuite pendant six ans à l’opéra de Kassel et de 2003 à 2005 au Volksoper à Vienne. Depuis l’automne 2004 il est le GMD (chef d’orchestre et directeur musical principal) à l’Opéra de Wiesbaden. Dans cette maison il obtint ses premiers grands succès à résonance internationale pour sa direction musicale de la tétralogie de Wagner, Don Carlos, puis, d’Idoménée, Faust, Freischütz, Salomé, Falstaff, Gianni Schicchi, l’Heure espagnole, Elektra, Tristan et Iseut, La Bohème, Rigoletto, Don Giovanni et Lulu.

Marc Piollet fut l’invité de l’Opéra de Hambourg (pour diriger La Traviata), de l’Opéra de Flandre (Il Trovatore et La flûte enchantée), l’Opéra de Stuttgart (Così fan tutte) et l’Opéra de Cologne (La Bohème). Il dirigea à grand succès la nouvelle production de Carmen au Théâtre Graslin à Nantes, fit son apparition à l’Opéra de Berlin ainsi qu’à la fameuse Ruhrtriennale, le Festival Wiener Festwochen et à Tokyo. Ses débuts à l’Opéra National de Paris connurent un tel succès qu’il fut immédiatement réinvité pour Les Contes d'Hoffmann (2007) et le Barbier de Séville (2008). En janvier 2007, il  recueillit des éloges dithyrambiques pour sa direction musicale de Jénufa de Janacek à l’opéra de Stuttgart, ou il dirigea par la suite Barbe-Bleue de Bartok et “Erwartung” de Schönberg ; en mars 2007 il fut l’invité du légendaire Opéra de Vienne pour y diriger le Barbier de Séville.

Outre ses occupations à l’opéra,  il se trouve régulièrement à la tête de l’Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort, la Philharmonie de Dresde, le MDR Leipzig, la Philharmonie de Rheinland-Pfalz, l’Orchestre du Mozarteum, les Orchestres Symphoniques de la Radio de Berlin, Saarbrücken, Munich (Rundfunkorchester) et de Hannovre (NDR), l’Orchestre Philharmonique de Brême et le Gewandhausorchester Leipzig pour les diriger dans des concerts symphoniques. En France, il fut l’invité de l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre National des Pays de la Loire, l’Orchestre National de Bordeaux, la Philharmonie de Lorraine Metz, l’Orchestre Philharmonique Royal de Flandre, le Konzerthausorchester de Berlin et les Orchestres Symphoniques de Bamberg et de Tokyo.

Quoiqu’il mène aujourd’hui une importante carrière internationale Marc Piollet garde une très grande affinité pour le travail avec les jeunes. Ainsi il s’est fort réjouit de la tournée qu’il entrepris en Allemagne et vers d’autres pays européens, avec l’Orchestre Fédéral de Jeunes, ledit  “Bundesjugendorchester”. 

C’est avec soprano Annette Dasch, incontestablement l’une des plus importantes cantatrices du moment, que Marc Piollet enregistra récemment à très grand succès un enregistrement CD avec des airs de Mozart (pour SONY, avec “Die Akademie für alte Musik Berlin”).


Cv-update saison 2012/2013

 
• Contact • - All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt - founded by Gaston Ariën - • Overview •