overview of al our artists contact info visit us on facebook !
nothing
nothing
 
GUY DE MEY, TENOR
demey_tichon
CV, NEDERLANDS CV, ENGLISH CV, DEUTSCH MEDIA

Elève de Stella Dalberg, Erna Spoorenberg, Sir Peter Pears et Eric Tappy, le ténor belge Guy de Mey est depuis de longues années un habitué des plus grandes scènes lyriques d'Europe, les USA, le Canada, Israël et le Japon. Ainsi il a participé à des productions à Covent Garden: dans les rôles de Linfea dans La Calisto de Cavalli sous Ivor Bolton, Guillot de Morfontaine dans Manon aux côtés d'Anna Netrebko et Vittorio Grigolo, sous Antonio Pappano ; à La Scala dans les rôles de Tichon dans Kat’a Kabanova de Janacek sous Sir J.E. Gardiner et du Tanzmeister dans Ariadne auf Naxos sous Jeffrey Tate ; à l'Opéra d'Amsterdam pour Vitek dans L'Affaire Makropoulos de Janacek sous Yannick Nézet-Séguin et Monsieur Triquet dans Eugène Onéguine sous Mariss Jansons et au Festival de Glyndebourne également dans le rôle de Tanzmeister.

Récents et futurs engagements

plus récemment Guy de Mey incarne Le Comte Hauk-Sendorf dans L'Affaire Makropoulos de Kornél Mundruczo à l’Opéra de Flandre. À l'Opéra du Rhin Strasbourg il retrouve Linfea devenu un de ses rôles "fétiche", dans une nouvelle production signée Mariame Clément et dirigée par Christophe Rousset. Ensuite il regagne la Monnaie pour chanter sous Alain Altinoglu l’Aumonier dans Les Dialogues des Carmélites d’Olivier Py. Il enchaine - rôle fétiche oblige ! - Linfea à l'Opéra de Bavière de Munich (production de David Alden) où il prête également son concours à une nouvelle production, des plus réussies, d’Orlando Paladino de Haydn, dans le rôle de Licone. Mise en scène Axel Ranisch, direction musicale Ivor Bolton (Opernfestspiele juillet 2018).

Ses futurs engagements, le conduiront notamment à nouveau au Teatro real de Madrid où il interprétera encore une fois Linfea, puis à l'Opéra de Bavière de Munich et au Grand Théâtre de Genève.

Moments forts de sa carrière internationale

Son engagement par l'Opéra de Zurich dans les rôles de Tapioca dans L’Etoile (Chabrier) dirigée par Sir John Eliot Gardiner et Tanzmeister dans Ariadne auf Naxos qu'il chante ici sous la direction de Christoph von Dohnanyi ; par l'Opéra de Bavière à l'occasion de la toute première de La Calisto/Linfea de David Alden, mais aussi de la création mondiale d’Alice in Wonderland d'Unsuk Chin, puis dans Eugène Oneguine comme Monsieur Triquet dans la fameuse mise en scène de Warlikowski, Idoménée (Gran Sacerdote) et dans Ariane à Naxos (Tanzmeister). Ce, sous la baguette de chefs d’orchestre éminents tels que Ivor Bolton, Kent Nagano et Bertrand de Billy. Il est également à l'affiche du Teatro Real de Madrid dans Kat’a Kabanova (Tichon) sous Jiri Belohlavek ; du Gran Teatre del Liceu de Barcelone dans Orfeo et Incoronazione di Poppea s.l.d. Harry Bicket ; de Covent Garden dans Nozze di Figaro (Basilio) ; de l'Opéra national du Rhin dans La vie parisienne (Frick) dans la mise en scène de Waut Koeken et de l'Opéra de Francfort dans une nouvelle production de l'Oronteo (Aristea) d'Antonio Cesti.

Le Grand Théâtre de Genève l’invite à participer dans une nouvelle production d'Alice in Wonderland signée par Mira Bartov, l’Opéra d’Oviedo pour Kat’a Kabanova (Tichon), qu'il reprend à l’Opéra National du Rhin où il chante par ailleurs dans "L'Affaire Makropoulos" (Vitek), de "De la maison des morts" (Chapkine) et de "La petite renarde rusée" (L'instituteur), les précités ouvrages faisant partie du fameux cycle Janacek mis en scène par Robert Carsen. Par ailleurs, Guy de Mey se produisit à l'Opéra de Lyon dans La vie parisienne (Frick), mise en scène Laurent Pelly ; à l’Opéra royal de Wallonie dans Manon (Guillot de Morfontaine) alors qu'à Opéra de Flandre il est distribué dans Les Dialogues des Carmélites (l'Aumônier), Eugène Onéguine (Triquet), La flûte enchantée (Monostatos) ainsi que dans la fameuse production du Chevalier à la Rose (Valzacchi) dont l'acteur oscarisé Christoph Waltz signa la mise en scène.

Autres sommets de sa longue carrière : sa participation dans L'Orfeo et Zauberflöte sous la direction de Roger Norrington aux London Proms ainsi qu'au English National Opera ; Atys (Lully) sous la direction de William Christie à l’Opéra de Paris, Florence et New York ; Lulu et Boris Godounov aux côtés de Teresa Stratas et de José Van Dam au Théâtre Royal de la  Monnaie, Bruxelles, Judas Maccabaeus avec le San Francisco Philharmonic Baroque Orchestra, la Passion selon St. Matthieu de Bach avec l’Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam, L’Enfance du Christ de Berlioz au Festival d’Aix-en-Provence Mitridate (de Scarlatti) au Festival de Schwetzingen, Pelléas et Mélisande (Debussy) à l’Opéra de Nantes, Giasone (Cavalli) au Festival de Spoleto et à Charleston, Il Combattimento (Monteverdi) à l'Opéra d'Amsterdam, L'incoronazione di Poppea (Monteverdi) au New Israëli Opera Tel Aviv.

Discographie :

des 50 disques et CD enregistrés sous des chefs renommés tels que John Eliot Gardiner, Ton Koopman, Roger Norrington, Michel Corboz, William Christie, Jordi Savall, Nicholas McGegan, René Jacobs, Marc Minkowski ... plusieurs ont été couronnés par des Prix internationaux (Grand Prix du Disque, Deutscher Schallplattenpreis, Caecilia Award, Diapason d’Or).

Depuis 1996 Guy de Mey est professeur de chant au Conservatoire Royal de Musique à Anvers.


cv update : season 2018/2019. Merci de bien vouloir contacter l'agence pour obtenir la plus récente version, longue ou abrégée, de la biographie de Guy de Mey.

- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -