Arien Artists - Enrico Casari - biographie française

nothing

 

 
ENRICO CASARI, TENOR
 
CV, NEDERLANDS CV, ENGLISH REPERTOIRE PRESS > ARTIST'S WEBSITE

Enrico Casari est promu Lauréat du concours “Teatro Musicale del Settecento”. La même année il décroche le Premier Prix au concours de chant “Rinaldo Pelizzoni” à Parme un et an après il devient Lauréat du concours international de chant "Città di Bologna". Premier succès en 2008 : sa participation à l’enregistrement CD de Fedora d’Umberto Giordano pour deutsche Grammophon aux côtés de Placido Domingo. Il intègre l’opérastudio de l'Opéra national du Rhin où il incarne Aladdin, le rôle-titre dans l’opéra éponyme de Nino Rota et Malcolm dans Macbeth (Verdi), le Noctambule et Pape des fous dans Louise (G. Charpentier), parmi d’autres rôles. Premiers engagements à la Monnaie dans Don Curzio (Nozze di Figaro) et à l’Opéra royal de Wallonie Liège dans Tamino (La flûte enchantée) dans une version interactive à la portée des enfants, Brighella (Ariadne auf Naxos) et Beppe (I Pagliacci).

Actualité

Cette saison 2021-2022 Enrico interpétera le rôle de Titta-Nane dans Le Baruffe de Giorgio Battistelli à La Fenice. En outre il regagnera le Festival International Janacek de Brno 2022, pour la reprise, l'enregistrement et la diffusion de Osud (Destin) un ouvrage rarement programmé de Leos Janacek, dont la mise en scène fut confiée à Robert Carsen (l'un des plus grands connaisseurs de l'oeuvre de Janacek). Enrico y chante à nouveau le rôle principal : Zivny. Un rôle qu'il avait déjà abordé lors de la première de la production au Festival de Brno 2020. Indépendamment de cette reprise, l'artiste chantera également le rôle d'Ismaele dans Nabucco au Théâtre national de Brno.

Récents engagements

Parmi ses plus récents succès : ses prises de rôle de François dans la production primée d'Operazuid Maastricht de A quiet place (Bernstein) et celle du rôle-titre dans Candide dans la mise en scène de Vincent Boussard à l'Opéra de de Vilnius (Lituanie). A noter également : ses débuts aux Arènes de Vérone dans le rôle de Remendado dans Carmen ainsi que sa prise de rôle de Narraboth dans Salome (R. Strauss). Un rôle qui lui a permis de rentrer par la grande porte des maisons d'opéra telles que le Teatro Regio de Turin, le Teatro Filarmonico de Vérone et le Teatro comunale de Bologne. Dans les deux premières maisons dans la fameuse mise en scène de Salome de Robert Carsen. Sa prise de rôle de Don José dans Carmen au Teatro Giovanni Battista Pergolesi à Jesi, créera également de nouvelles opportunités.

Parcours international

À partir de la saison 2010/2011 sa carrière prend son envol. L’opéra de Monte-Carlo l’engage comme Malcolm et Beppe, l'Opéra de Bolzano Tamino (version originale) et l’Opéra national du Rhin l’invite à participer dans Der Rosenkavalier dans le rôle de Valzacchi ainsi qu'au légendaire cycle Janacek mis en scène par Robert Carsen, dans lequel Enrico Casari aborde Koudriach dans Kat’a Kabanova et Janek dans L’Affaire Makropoulos lui valant par la suite une invitation du Teatro La Fenice et de l’Opéra de Turin. Il enchaîne deux rôles rossiniens : Dormont dans La scala di seta au Théâtre des Champs Elysées et Alberto dans La Gazzetta à l'Opéra de St Moritz, l’Opéra de Bâle et au Israeli Opera de Tel-Aviv dans la  production de l’ORW Liège. À l'Opéra de Lille il chante Normanno dans une nouvelle production de Lucia di Lammermoor (Donizetti) coproduite par les opéras de Rouen, Limoges et Reims. Ensuite il regagne l'ORW Liège pour y participer dans deux ouvrages rarement programmés : Cendrillon de la main de Pauline Viardot (rôle du Comte Barigoule) et Manon, du compositeur français Daniel F. E. Auber dans lequel Enrico Casari chante Des Grieux avec Sumi Jo comme partenaire. Il aborde par trois fois le personnage de Beppe : à l’Opéra Royal de Wallonie aux côtés de José Cura, à l’Opéra de Monte-Carlo aux côtés de Leo Nucci et Marcelo Alvarez et à l’Opéra de Metz. L'artiste regagne l'Opéra de Monte Carlo où il aborde les rôles de Poisson dans Adriana Lecouvreur (Cilea) aux côtés de Roberto Alagna et de Sir Bruno Roberton dans I Puritani (Bellini).

Les précitées productions, ont permis à Enrico Casari de chanter et de nouer au fil des années, de solides coopérations avec une flopée d’éminents chefs d’orchestre tels que : Paolo Arrivabeni, Gianandrea Noseda, Friedemann Layer, Daniele Callegari, Marko Letonja, Patrick Fournillier, Jérémie Rhorer, Enrique Mazzola, Pinchas Steinberg, Patrick Davin, Christophe Rousset, Francesco Ivan Ciampa … parmi de nombreux autres.

Place au concert !

Ses nombreux projets à l'opéra n'ont pour autant pas empêché Enrico Casari d'approfondir avec le même engagement et la ferveur qui le caractérise, le répertoire de concert. Ainsi il a interprété la partie du ténor solo dans la Création de Haydn (à l'occasion du millénaire de la Cathedral de Liège) le Requiem et la Messe du Couronnement de Mozart, le Stabat Mater et La petite messe solennelle de Rossini, la Messa di Gloria de Puccini et le Requiem de Verdi. À noter : sa participation à la création mondiale d'une Messe inédite de Karol Kurpinski au Théâtre Wielki à Varsovie.

Discographie

Au disque on retrouve l'artiste chez Deutsche Grammophon, dans l'enregistrement cd de Fedora d'Umberto Giordano, dans lequel il interprète le rôle du Barone Rouvel en l'excellente compagnie de Placido Domingo et Angela Gheorghiu.

 

cv-update saison 2021-2022, décembre 2021. Veuillez svp contacter l'agence, afin d'obtenir la plus récente biographie de l'artiste.

- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -